26.6.12

...C'est l'été donc le temps des aurevoirs

C'est l'été et pour ceux qui sont partis passer un an à l'étranger ca veut dire que c'est bientôt le temps des aurevoirs. Cette année j'ai connu une jeune belge qui était venue passer un an en Finlande. Je pense très fort à elle car son année se termine aujourd'hui. Hier, avant de me coucher, j'ai repensé à mon retour en Finlande en 2010. C'était tout sauf facile. Le plus dur c'était le moment où j'ai du quitter ma famille d'accueil. J'avais vécu un an dans la maison avec eux. C'était ma maison maintenant.

Avant de rentrer en Finlande, AFS avait organisé un camp à Paris pour tous les étudiants d'échange. J'ai detesté ca. Imaginez que vous avez du quitter vos amis francais et votre famille francaise et puis passer trois jours à Paris avant de prendre l'avion. J'ai eu l'impression d'être prisonnière car c'était comme si j'étais entre deux mondes, entre celui de ma vie en France et celui que j'allais rencontrer en rentrant en Finlande.


Je me rappelle du moment où j'étais à l'aéroport de CDG avec six finlandais qui, eux aussi, avaient vécu un an France. Le premier choque c'était d'entendre le finnois. Dans l'avion c'était encore pire. J'entendais le finnois partout et les hôtesses de l'air me servaient en finnois...Et moi, je n'avais qu'une envie : parler francais.

Je crois que j'ai pleuré presque tout long du voyage. En arrivant à Helsinki j'ai pris mes bagages et j'ai dit au revoir aux autres finlandais avec moi. Mon père m'attendait à l'aéroport. Je lui ai dit bonjour puis nous sommes partis vers la voiture.

Et là ca commence. Une vraie chaîne des choques. Tout était bizarre pour moi. La radio finlandaise, les voitures, les plaques de voitures, les signalisations routières, la nature, les routes...la liste pourrait encore continuer. Après deux heures de routes je suis arrivée "chez moi". Là, franchement j'étais perdue mais vraiment perdue ! Je ne savais pas comment être dans ma chambre, je ne savais plus comment ouvrir la porte d'entrée, je ne savais plus comment me servir de notre douche...Pour me sentir mieux dans cette maison, j'ai mis plein de photos de France sur mon mur. Ca m'a aidé. 

De petit à petit j'ai recommencé ma vie en Finlande. Ce n'était pas facile mais j'y suis arrivée. J'ai été très déprimée pendant les premiers 6 mois mais maintenant j'ai enfin appris à aimer ce pays. Mais cela ne veut pas dire que la France ne me manquerait pas. Je pense toujours à mes amis en France et je rêve de revenir définitivement. J'espère que l'année prochaine ca sera possible.

Vous me manquez... <3

No comments:

Post a Comment

Kommenttia, kritiikkiä, parannusehdotuksia, terveisiä:

Merci de m'écrire un petit mot :